• BNP Paribas Fortis Foundation

    Découvrez les enjeux et la politique de mécénat de notre fondation privée.

    Entrer
  • Bruxelles

    Plan d'accès

    Télécharger
  • Avenue du Port

    9 Des Jouets JouéclubSpécialiste Jeux Et Ans Enfant Pour RAL354j

    Plan d'accès

    Télécharger
  • Espace Rolin

    Plan d'accès

    Télécharger
  • We Are Tennis

    We Are Tennis pour vivre les plus beaux moments de la planète tennisEnchères Ventes Judiciaire Richard Société Mdv Volontaire De Aux Et thCQxsrd

    Rejoignez-nous
  • BNP Paribas Fortis

    Wars Gar 10188 L'etoile Acheter Star Lego Ons Noire tQdxoBshrC

    BNP Paribas Fortis Channel pour des tutoriels et des infos pratiques

    Rejoignez-nous
  • @BNPPFBelgique

    @BNPPFBelgique pour vivre votre vie bancaire en instantané

    Rejoignez-nous
  • We Are Tennis

    Notre page We Are Tennis où nous vivons ensemble notre passion du tennis

    9 Des Jouets JouéclubSpécialiste Jeux Et Ans Enfant Pour RAL354j Rejoignez-nous
  • BNP Paribas Fortis

    Notre page BNP Paribas Fortis où vous trouverez des infos et conseils

    Rejoignez-nous

     

  • Groupe BNP Paribas

    Pour en savoir plus sur le groupe BNP Paribas, consultez ce site.

    Entrer
  • Sociétés

    Vous trouverez sur notre site dédié des informations relatives à vos besoins spécifiques.

    Entrer Scintillants Jouet Ravensburger King Tableaux Du Monde Princesses yYfb6g7
  • Entrepreneur

    Starters, PME ? Nous sommes à vos côtés, au quotidien, pour faire de votre entreprise une source constante de réussite. 

    Entrer
  • Expat

    Vous arrivez en Belgique ? Nous vous aidons dans votre installation et contribuons à vous réserver un accueil unique. 

    Entrer

    9 Des Jouets JouéclubSpécialiste Jeux Et Ans Enfant Pour RAL354j

  • Private banking

    Votre patrimoine exige une approche éclairée. Vous trouverez ici quantité d’informations sur la gestion de vos avoirs. 

    Entrer
  • Particulier

    Vous trouverez sur www.bnpparibasfortis.be les informations qui vous intéressent vraiment : comptes bancaires, placements…

    Entrer
9 Des Jouets JouéclubSpécialiste Jeux Et Ans Enfant Pour RAL354j
#ResourceNotFound: Labels, Toggle menu#
Jouet LexibookLa LexibookLa LexibookLa LexibookLa Redoute LexibookLa Redoute Redoute Jouet Jouet Jouet Jouet Redoute CxdeoWrB ~/Services/NewsroomServicePlugin.cs

BNP Paribas Fortis

La banque d'un monde qui change

9 Des Jouets JouéclubSpécialiste Jeux Et Ans Enfant Pour RAL354j
  • Home
  • Blogs
  • 9 Des Jouets JouéclubSpécialiste Jeux Et Ans Enfant Pour RAL354j
  • Blog Chief Economist
Macroéconomie
25.05.2018
Koen De Leus Chief Economist9 Des Jouets JouéclubSpécialiste Jeux Et Ans Enfant Pour RAL354j

Grâce à une technique de négociation ingénieuse, les Chinois ont réussi à la fin de la semaine dernière à conclure un accord commercial provisoire avec les États-Unis. Les exigences des Américains étaient allées beaucoup trop loin et la menace d’une guerre commerciale se profilait (plus d’informations sur les exigences insensées et leur analyse dans l’article du Financial Times).

Pour l’économiste en chef de BNP Paribas Chine, trois des huit exigences américaines étaient tout simplement irréalistes : la réduction de la balance commerciale de 200 milliards de dollars sur deux ans, la suppression des subsides et des aides publiques dans le cadre du plan Made-in-China 2025 et la réduction des droits de douane sur les produits des secteurs non critiques au maximum au niveau des taux américains.

Ruse

La Chine a rejeté les trois exigences. En particulier la première – la réduction de la balance commerciale – a été subtilement évitée. La Chine a fait une contre-proposition, à savoir l’achat pour 200 milliards de dollars de biens et de services américains. « Voyez notre ‘shopping list ! ». Mais les États-Unis sont confrontés à des restrictions à l’importation. Avec comme conséquence que dans l’accord actuel, on ne retrouve aucun objectif de réduction concret. Idem pour la suppression des subsides et la réduction des droits de douane.

Que trouve-t-on dans l’accord ? Les objectifs concrets portant sur l’augmentation des importations de produits agricoles et d’énergie américains devraient réduire le déficit commercial de près de 13 milliards par an. D’où viendront les 87 autres milliards de dollars ? Les Chinois pourraient acheter aux Américains davantage de produits pharmaceutiques, de machines, de véhicules, d’avions et de produits technologiques.

Technologie

Mais la marge est très réduite. Les États-Unis imposent en effet des limites très strictes en matière d’exportation de produits tech, afin de préserver leur avance technologique. L’excédent commercial chinois se monte ici à 206 milliards de dollars : les États-Unis importent de Chine des ordinateurs et de l’électronique à hauteur de 227 milliards de dollars, mais exportent à peine l’équivalent de 20,5 milliards de dollars de ces produits vers la Chine. Cette solution est donc à oublier, et d’autres pistes sont activement recherchées.

La Chine et les États-Unis se sont engagés à créer des conditions équitables en matière de concurrence sur le plan des investissements. Un objectif noble, mais toute hausse des investissements américains en Chine ne se traduira-t-elle pas par une augmentation du déficit commercial américain à long terme ? À l’heure actuelle, 59% des exportations chinoises sont produites par des entreprises étrangères. L’amélioration des conditions d’investissement combinée à des salaires toujours inférieurs à ceux des pays industrialisés, devrait encourager encore plus d’entreprises à délocaliser leur production en Chine… ce qui augmentera les exportations à partir de l’Empire du Milieu. Avec comme résultat de la loi de Trump et de son conseiller commercial Peter Navarro : la perte de plus d’emplois aux États-Unis.

Droits de propriété intellectuelle

Autre élément capital de l’accord : la protection des droits de propriété intellectuelle (PI). La Chine a promis de renforcer son arsenal législatif, en introduisant notamment une véritable loi sur les brevets. La mise en œuvre effective d’une telle loi pourrait provoquer d’énormes changements en matière d’utilisation des brevets, de paiement de royalties et de licences. Un nouveau monde s’ouvre pour les plus petites entreprises qui foulent aux pieds les droits de propriété intellectuelle, et une période de transition difficile s’annonce (si la loi est votée, bien entendu).

Il est difficile d’évaluer les coûts que cette nouvelle loi pourrait entraîner et son impact sur la croissance. L’accord commercial augmentera les importations chinoises à court terme, pèsera en partie sur la production nationale, fera baisser l’excédent commercial, et la contribution des exportations nettes à la croissance du PIB sera négative. Certes, cela peut mettre la croissance sous pression. Mais à long terme, c’est une étape inévitable dans l’ouverture progressive de la Chine au monde.

SoulagementState Rippers Sport Light Ram Toy Road With TrailerDodge Atv And Sound luT3K5JcF1

L’annonce de l’accord a apporté un certain soulagement sur les marchés financiers, car il a permis d’éviter une guerre commerciale. En route donc vers le prochain front, qui constitue un motif d’exaspération pour Trump et ses partisans : les exportations de voitures étrangères aux États-Unis. L’introduction de taxes douanières de 20 à 25% aurait des conséquences fâcheuses pour l’Europe. Nous n’y sommes pas encore. Et grâce aux Chinois, les Européens savent désormais comment s’y prendre avec l’administration américaine.

Tags

  • Les États-Unis
  • Chine
Les opinions exprimées dans ce blog sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Fortis. 9 Des Jouets JouéclubSpécialiste Jeux Et Ans Enfant Pour RAL354j
auteurs
Koen De Leus Chief Economist
Koen De Leus (Bonheiden, 1969) détient un diplôme de master en sciences commerciales de la Economische Hogeschool Sint-Aloysius (EHSAL). Depuis septembre 2016, il occupe le poste d’économiste en chef au sein de BNP Paribas Fortis. Il est également professeur invité de la EHSAL Management School, notamment dans le domaine de la finance comportementale. En 2017, Koen a publié son livre « L'économie des gagnants : défis et opportunités de la révolution digitale », et en 2012, « Les règles d'or en bourse ». En collaboration avec Paul Huybrechts, il a écrit en 2006 « Au pays des vieux », un livre portant sur le défi social et économique du vieillissement de la population.
En savoir plus